m
Back to Top
 

Contexte

L'UNIVERS DE DRAGON AGE

Contexte

Dragon Age est une série de jeux vidéos se déroulant dans un univers médiéval fantastique, où magie et démons côtoient des chevaliers, des nobles belliqueux, et des dragons. Fourmillante d’intrigues et de conflits en tout genre, il est difficile même pour un connaisseur d’en connaître tous les ressors.

Ce résumé vise à vous donner une connaissance de base en tant qu’habitant de Thédas.

LA CHRONOLOGIE

Bref historique

Les Temps Anciens : l’Empire de Tevinter

Dans le millénaire qui a précédé la première ère selon le calendrier actuel, une époque mouvementée connue sur le nom de Temps Anciens s’est déroulée. De nombreuses connaissances de ces temps lointains ont disparues, mais tout le monde s’accorde à dire que l’Empire de Tevinter se forma et régna en hégémonie sur Thédas, avant que des luttes internes de succession et l’apparition de la Chantrie ne scindent l’Empire en de nombreux royaumes.

C’est ainsi à cette époque que les tribus humaines se sont unies en de puissants états, alors que les elfes, auparavant majoritaires, ont décliné, jusqu’à tomber pour la majorité sous le joug des Hommes. Les légendes racontent que Tevinter usa de magie du sang pour faire s’effondrer les villes elfes dans le sol, et que les esclaves qui furent capturés livrèrent de précieux secrets aux mages dirigeant l’Imperium.

Les Temps Anciens : l’Enclin

Les récits de la Chantrie racontent comment les mages de Tevinter, imbus de leur pouvoir, pensèrent pouvoir pénétrer dans l’Immatériel et trouver la Cité d’Or où siègent les Anciens Dieux. Cet affront au Créateur, selon la Chantrie, causa la corruption de la Cité d’Or qui devint la Cité Noire, et déclencha le premier Enclin. Thédas vit défiler pendant des siècles des créatures inhumaines, les engeances, dirigées par l’Archidémon Dumat. C’est à cette époque que la Garde des Ombres est formée, une unité d’élite seule capable de tuer l’Archidémon et stopper ainsi l’Enclin.

Profitant de la faiblesse de l’Empire de Tevinter, affaibli par l’invasion des engeances et de l’Archidémon, une prophétesse nommée Andrasté parvint à étendre un culte monothéiste qui deviendra majoritaire : la Chantrie, dirigée par la Divine.

Les elfes continuèrent pour leur part de décliner, et les nains subirent de plein fouet les Enclins, la majorité de leurs villes souterraines disparaissant des cartes.

De l’ère Divin à l’ère du Dragon

Depuis la fondation du calendrier de la Chantrie, à chaque siècle est attribué une ère, dont le nom est choisi selon les signes qu’interprète la Divine. Après l’apparition d’un dragon particulièrement imposant en début d’ère, celle-ci porta le nom d’ère du Dragon, la 9e ère de Thédas.

Pendant les siècles qui ont suivi les Temps Anciens, quatre autres Enclins ont menacé de détruire Thédas, stoppés à chaque fois par la Garde des Ombres. Les royaumes ont néanmoins continué de se livrer leurs guerres, ignorant parfois la menace pour se concentrer sur leurs enjeux politiques. L’Empire d’Orlais a largement prospéré sur les ruines de Tevinter et lui fait à présent face comme un rival important. Le jeune royaume de Ferelden s’est lui battu pour maintenir son indépendance, et reste en froid avec son ancien occupant Orlais.

L’Ere du Dragon : les dernières années

Thédas a été secoué par l’ouverture de nombreuses brèches vers le monde de l’Immatériel. Alors que des démons affluaient de celles-ci pour s’emparer des humains, une nouvelle force, l’Inquisition, s’est formée pour refermer les failles, sous l’égide d’un homme charismatique adulé comme le Messager d’Andrasté. Alors que la Chantrie, affaiblie par la mort récente de la Divine, est en conflit avec ses Templiers qui entrent dans une lutte emplie de dérives contre les mages apostats, l’Inquisition s’impose comme une force fédératrice malgré sa jeunesse.

Mais alors que le Messager disparaît dans des conditions étranges, c’est à présent la menace Qunari qui secoue les royaumes de Thédas. Venus des îles du Nord, et se détournant visiblement de leur guerre ancestrale avec Tevinter, ces hommes cornus ont débarqué à Ferelden avec une puissante armada, et ont commencé un siège de la capitale. Aucune nouvelle du Roi n’est apparue depuis, et l’on dit que c’est pour cette raison qu’un Iarl de Ferelden a demandé l’aide de ses rivaux d’Orlais, en dépit de leurs anciennes querelles.

Il y a quelques mois, la nouvelle Divine Beatrix IV a ainsi lancé une Marche Exaltée contre les Qunaris, appelant de ce fait Orlais, Ferelden et les forces de la Chantrie à lutter communément contre l’envahisseur. Les dernières rumeurs font savoir qu’un ost important se serait mis en route, et qu’un mariage entre Fereldiens et Orlésiens serait organisé. Mais cela, seuls les présents au Bastion de Tourmaline sauront réellement de quoi il en retourne.

COMPRENDRE LE SURNATUREL

Magie et occultisme

La magie et les mages

La magie provient du monde de l’Immatériel, séparé du nôtre par le Voile, une barrière tangible qui garde les esprits et les humains distants. Ceux capables de manipuler la magie savent comment percer ponctuellement à travers le Voile, et s’exposent par la même occasion aux esprits, qui peuvent tenter de les posséder.

Un mage possédé est l’une des choses les plus craintes dans tout Thédas, car ces derniers se transforment généralement en Abominations, des êtres démoniaques virulents qui profitent du talent du mage. Par conséquent, les mages suscitent peur et défiance parmi leurs pairs, et la Chantrie opère sur eux un contrôle inflexible via l’institution du Cercle.

Il existe de plus des mages capables de pratiquer la magie du sang, utilisant d’autres humains pour opérer des sorts améliorés ou de contrôle mental. La réputation des mages en a été d’autant plus ternie. Ceux qui ne sont pas enfermés ou sous l’égide du Cercle sont qualifiés “d’apostats”, et sont vigoureusement traqués par les Templiers.

La légende dit que toutes les créatures de Thédas, à l’exception des nains, peuvent percevoir l’Immatériel à travers leurs rêves. Mais seuls les mages seraient capables d’y évoluer de manière pleinement consciente. Les voyageurs oniriques trouvent dans leurs songes un monde obscur que les esprits modèlent pour le faire ressembler au nôtre lorsque des visiteurs y pénètrent.

Le lyrium

Apparaissant à la fois dans le monde matériel et l’Immatériel, le lyrium est un minéral étrange doué de propriétés uniques. Les Templiers en consomment pour résister à la magie, et les mages pour augmenter leur puissance. Addictive et dangereuse à la consommation, de nombreux scandales ont déjà éventé la surconsommation de lyrium au sein des Templiers. Ce produit, toutefois, continue de circuler généreusement dans Thédas, bien que son extraction expose souvent les mineurs à la présence d’engeances qui habitent les tréfonds.

Les esprits et les démons

On sait peu de chose en réalité sur les habitants de l’Immatériel. La Chantrie apprend à ses fidèles que ce sont les premières créatures du Créateur, et qu’il s’en est détourné pour façonner notre monde. Jaloux de notre attention et de nos sentiments, les esprits tenteraient de les copier, et de posséder les Hommes pour ressentir eux-aussi.

Des esprits bénéfiques et maléfiques existeraient dans ce monde, mais leur nature inadaptée au monde matériel les rendrait souvent confus et dangereux.